N'attendez pas

Recensement des
effets indésirables
du VaXin

Témoignages

Pfizer

Moderna

AstraZeneca

Johnson & Johnson

Les autres

L'intention

L'esprit et la lettre de ce site

Nous dédions ce site à toutes les personnes qui subissent des effets indésirables liés à l'injection de thérapies géniques à visée immunogène par injections intramusculaires. Nous espérons que leur nombre soit le plus petit possible.

Les injections actuelles Pfizer (ARNm), Moderna (ARNm), AstraZeneca (ADN), Johnson & Johnson (ADN)... abusivement nommées « vaccin » et que nous bien nommons injection, vax ou vaxin, sont de telles thérapies géniques.

Beaucoup de questions sont soulevées et peu de réponses audibles sont apportées à des citoyens à qui on demande désormais de signer des chèques en blanc de confiance, sur une nouvelle technologie, certes géniale, mais laquelle nous subordonne au rôle de cobaye désigné volontaire.

Les témoignages portés sur ce site sont déclarés sur l'honneur. Ils font néanmoins l'objet d'un filtrage de témoignages jugées inappropriés, indignes ou farfelus provenant des soubassement obscure de ce monde. Nous les comptabilisons également pour témoigner du niveau assez bas de nos détracteurs et comme une mesure assez objective d’un climat de violence où la contradiction démocratique est la grande perdante.

Par la présente, nous tenons à rappeler solennellement, notre attachement au droit rien que le droit et tout nos droits, qu’aucun évènement quel qu’il soit ne saurait nous soustraire ; nous refusons tout déni de réalité, toute stigmatisation, et toute violation à la règle de droit consistant à protéger ses données personnelles, et son intimité digitale.

La vaxination rendu obligatoire par vague successives, sous tend la perte de nos droits hérités de la révolution française dits "Sacrés et inaliénables", en bloc de constitutionnalité positif surpassant toute les règles et loi dans la hiérarchie des normes.

🇫🇷 C'est ça la France 🇫🇷

Emmanuel PESENTI, est le Président du Think-tank French-Road. il propose, depuis 2017, une alternative "digitale sociétale" aux GAFAM, pour permettre à chacun de protéger son espace numérique et ses données personnelles,
Il est un des seuls en Europe à avoir concrètement oeuvré contre le pouvoir nocif du digital, à tel point qu'après 5 années homme de recherche et developpement, un brevet sur l'identité numérique NON COERCITIVE a été déposé par sa société Terradoxa. C'est une gageure mondiale et c'est francais 🇫🇷.

  • Emmanuel PESENTI

    Président du Think-tank French-Road
    Architecte des systèmes d'information
    Souveraineté numérique, équilibre digital..

    .

  • Vous êtes témoin ou subissez des effets indésirables suite à une vaXination au covid-19. Alors enregistrez ici les faits et rien que les faits.

  • Prenez soin de détailler (votre identité, le nom et le numéro de lot du vaccin), la date de vaccination, le lieu de résidence, etc... Toute ces informations sont stockées en lieu sûr et non divulgables sans votre consentement signé. Vous avez également le droit de vous rétracter et d'annuler votre témoignage d'où l'intérêts de protéger votre anonymat, jusqu'aux actions en justice.

  • Ici pas de censure mais de l’écoute, du respect, du soutien, de vrais échanges humains et des liens disponibles et triés par notre équipe vers des organismes, associations, journalistes indépendants… destinés à ceux qui souhaitent aller plus loin dans leur démarche. Rejoignez nos collectifs dédiés sur telegram .

    Je témoigne

témoignages

Les 25 derniers

image avatar pofil témoin

Leo

- 14 ans - seconde dose pfz

Douleur de l'épaule au point d'injection

Maux de têtes persistants

"« Mon fils a reçu la 1ère dose fin septembre et a été dans l’incapacité de savoir s’il souhaitait ou non être “vacciné” et subit cette pression en tant qu’”enfant qui n’a pas le choix”.Le Medecin qui a pratiqué l’injection n’a pas recueilli le consentement de mon fils (seulement celui de l’autre parent). Grosse douleur musculaire au site d’injection qui a cédé dans le temps. 9 jours après il présente les symptômes suivants pendant plus d’une demi journée : Céphalées intenses+sensation de “feu” comme des montées de chaleur du cou vers la face puis toute la tête+malaises pendant les douches (pour avoir moins chaud) +vertiges+chutes sans trauma ni pertes de conscience à priori+douleurs abdominales atypiques + nausées. Même tableau 4 jours après . La perte de poids sur moins d’un mois excède les 6 kg et le fonds d’angoisse est présent. Il a accepté de voir un médecin qui lui a rappelé que son corps lui appartient et qu’il a le droit de donner son avis.le bilan sanguin est normal c’

image avatar pofil témoin

France

- 55 ans - seconde dose jaj

Autres symptômes

"Quelques jours après le vaccin violentes démangeaisons et rougeurs sur le visage et le cou. Insupportable Je suis allée chez le docteur voyant que cela ne partait pas et que cela devenait invivable. Il m’a été dit que je venais peut être de déclarer une rosacee. Que cela n’avait rien à voir avec le vaccin. Deux mois après le vaccin cela va mieux. Je redoute une deuxième injection "

image avatar pofil témoin

Chrystelle

- 54 ans - seconde dose pfz

Douleurs dans la poitrine

Maux de têtes persistants

Éruption cutanée (boutons sur la peau)

"Douleur dans la poitrine, chutes et hématomes spontanés "

image avatar pofil témoin

Lucas

- 20 ans - seconde dose pfz

Autres symptômes

Douleurs dans la poitrine

Fatigue persistante

"Lucas a fait un infarctus 15 jours après la 2e dose. Depuis il est traité pour une myocardite aiguë post vaccinale. Pas de sport. Pas d effort physique. Il s essoufle très vite. Il est sous bêta bloquants. Et ce pour une durée indéterminée. "

image avatar pofil témoin

Agnès

- 56 ans - seconde dose atz

Douleurs musculaires diffuses (courbatures)

Paralysie persistante

"Suite à l injection du vaccin astrazeneca les symptômes sont apparus 12h après. Grosses crises de spastcite sur l hémisphère droit. Depuis toujours les symptômes sur le membre inférieur droit avec crises de spastcite suivies de crampes musculaires violentes et tétanie des muscles siatique crural tenseur du facia lata. Aucune prise en charge "

image avatar pofil témoin

Daniel

- 65 ans - seconde dose pfz

Palpitations

Fatigue persistante

Engourdissement persistant (un ou plusieurs membres)

"L’oncle de mon mari. Diabétique de type 1, hospitalisé pour amputation d’orteil nécrosé. Le chirurgien refuse l’opération si pas injection Pfizer. Décédé 15 jours plus tard d’un cancer métastasé qui n’avait pas été détecté avant, sans signes cliniques. "

image avatar pofil témoin

Martine

- 47 ans - seconde dose pfz

Douleur de l'épaule au point d'injection

Engourdissement passager (un ou plusieurs membres)

Maux de têtes persistants

"J’ai eut énormément de symptômes car je amplification de mes maladies: jlai eut des fourmillements jusqu’au orteil . Douleurs à l’épaule droite jusqu’au cœur = douleur thoracique avec tachycardie 150 batt/ min pendant plusieurs jours. Avec des douleurs articulaires, musculaires. Perte bizarre vaginale, douleur au ventre et en bas au niveau des partie intimes. Période hypothermie et d’hyperthermie 38,2,avec Doliprane . Migraine atroces J’ai fait car je suis soignante c’est une obligation doncpour ne pas être suspendu je savais les faire risques"

image avatar pofil témoin

Rose-Marie

- 25 ans - seconde dose mdn

Maux de têtes persistants

Douleurs dans la poitrine

Engourdissement persistant (un ou plusieurs membres)

"Suite , à mon injection j’ai ressenti des pincements à la poitrine soudain et persistant jusqu’à aujourd’hui près d’une semaine après ma 1ère dose avec des céphalées intense Inhabituelle. J’ai des antécédents de thromboses veineuses profondes (3)"

image avatar pofil témoin

Véronique

- 54 ans - seconde dose mdn

Autres symptômes

Douleur de l'épaule au point d'injection

Fatigue persistante

"Après 48h, diarrhées, vomissements, maux de ventre, bras gonflés et très chaud "

image avatar pofil témoin

William

- 67 ans - seconde dose pfz

Maux de têtes persistants

Douleurs musculaires diffuses (courbatures)

Fatigue persistante

"En effet depuis les 2 piqûres de C O V I D 1 Je ressent une énorme fatigue régulière et journalière 2 Douleurs musculaires en journée. 3 Envie de dormir état linfatique 4 Sensations d’être plus moi même 5 difficultés a coordonnées mes mouvements "

image avatar pofil témoin

Myriam

- 54 ans - seconde dose mdn

Douleur de l'épaule au point d'injection

Fièvre (>38°c)

Difficulté respiratoire persistante

"3 semaines après la 1 ère injection de moderna : fièvre , sinusite et infection pulmonaire ainsi que 17 boutons herpès labiales . En très bonne santé avant cette 1 ère injection"

image avatar pofil témoin

Véronique

- 71 ans - seconde dose pfz

Maux de têtes persistants

Douleur de l'épaule au point d'injection

Fatigue persistante

"Mon compagnon, cancer de l’œsophage qui régressait de façon significative a vu son cancer flamber après la 1ère injection Pfizer. Extreme fatigue, toux persistante, maux de tête importants, douleurs diffuses, « piques électriques » un peu partout, et au scanner, métastases au poumon et tumeur initiale a regrossi.. Le nombre des globules blancs augmente en flèche. À l’hôpital j’ai fait remarquer qu’il aurait mieux valu qu’il ne soit pas vacciné et le médecin a répondu que ces symptômes ne duraient que quelques jours!!!!! La date de vaccination est approximative. Il faudrait que je recherche les dates exactes "

image avatar pofil témoin

Jeanluc

- 47 ans - seconde dose pfz

Douleur de l'épaule au point d'injection

Éruption cutanée (boutons sur la peau)

"J ai fait ma 1er injection le 10 juin. Des le lendemain j ai ressenti de violentes brûlures musculaires sur une portion du muscle du bras. Ces brûlures étaient soudaines et violentes. Cela a duré 12 jours. Depuis j ai toujours une douleur latente qui n ai bien sûr plus comparable ou brûlures que je pouvais ressentir par moment. J ai aussi eu l apparition de plaque sur les mains qui n étaient visiblement pas de l eczéma peut-être de l érythèmepolymorphe. Je n avais pas de démangeaisons. Je ne sais pas s il y a un lien avec le vaccin car s est apparu 3 mois après la vaccination. Le médecin m a prescrit une pommade c est parti au bout d une dizaine de jours."

image avatar pofil témoin

Laura

- 37 ans - seconde dose mdn

Douleur de l'épaule au point d'injection

Fièvre (>38°c)

"Bonjour, Je viens témoigner en ce qui concerne ma seconde dose d’injection d’ARN messager Moderna. J’ai eu de la fièvre, des frissons, une insomnie toute la nuit (également présente à la première dose) alors que je n’ai aucun problème de sommeil. Puis le lendemain en plus, j’ai commencé à avoir des nausées puis des vomissements à trois reprises."

image avatar pofil témoin

Henry

- 66 ans - seconde dose pfz

Autres symptômes

Autres symptômes

"ZONA FACIAL/OPHTALMIQUE DROIT "

image avatar pofil témoin

Charlotte

- 35 ans - seconde dose pfz

Douleur de l'épaule au point d'injection

Autres symptômes

"Crise d’épilepsie "

image avatar pofil témoin

Stephane

- 58 ans - seconde dose pfz

Fièvre (>38°c)

Palpitations

Fatigue persistante

"douleurs abdominales, articulaires, aux extrémités, palpitations , maux de tête, perte d appétit et vertiges les symptômes ont duré 3 semaines Depuis mon mari se fatigue vite et est moins endurant"

image avatar pofil témoin

Vanessa

- 34 ans - seconde dose pfz

Douleurs musculaires diffuses (courbatures)

Fatigue persistante

Paralysie persistante

"Suite à la deuxième injection du vaccin pfizer j’ai une paralysie jambe gauche celle de droite légèrement mais difficile, essoufflement, faiblesse musculaire fatigue au moindre effort .cela dure depuis 1 mois et 3 jours .."

image avatar pofil témoin

Christiane

- 60 ans - seconde dose pfz

Engourdissement persistant (un ou plusieurs membres)

Autres symptômes

Fatigue persistante

"Douleur importante dans les membres inférieurs avc impossibilité de se mouvoir. Thrombose avc élèvation des D-dimères importante. 6 semaines de lovenox 0.6 4 semaines de lovenox 0.4 D-dimères tjs élevés... Amélioration de la marche. "

image avatar pofil témoin

Marie

- 21 ans - seconde dose pfz

Douleur de l'épaule au point d'injection

Maux de têtes persistants

"Ma fille l’a fait à contre cœur pour pouvoir continuer d’exercer comme jeune infirmière récemment diplômée "

image avatar pofil témoin

Chantal

- 66 ans - seconde dose pfz

Difficulté respiratoire persistante

Douleurs dans la poitrine

Fatigue persistante

"Après passage aux urgences diagnostique de Péricardite aiguë (sans antécédents) Traitement 3 gr d’aspirine et Colchimax 1 c par jour pendant 1 mois. Symptômes atténués après 48 h puis apparition de crises de tachycardie qui s’atténuent en intensité et en régularité. A ce jour à deux mois un mois d’intense fatigue et un mois en hauts et bas. Demande de certificat de contre indication en cours"

image avatar pofil témoin

Pauline

- 29 ans - seconde dose pfz

Palpitations

Douleurs dans la poitrine

Difficulté respiratoire persistante

"Deux semaines environ après ma deuxième injection du Pfizer, j’ai fait un malaise. J’ai depuis des problèmes cardiaques et respiratoires que je n’ai jamais eus de ma vie : palpitations, difficultés respiratoires, douleur au niveau du cœur et des poumons, crises d’angoisse, étouffement. J’ai vu depuis plusieurs médecins et cardiologues, personne n’est capable de m’établir un diagnostic…"

image avatar pofil témoin

Bruno

- 36 ans - seconde dose pfz

Autres symptômes

"Bonjour un mois après le vaccin qui m a faire un très violent choc cérébral, on me découvre sur une IRM un meningiome "

image avatar pofil témoin

Corinne

- 45 ans - seconde dose pfz

Maux de têtes persistants

Fatigue persistante

"Nauséeuse, migraine tous les matins à mon levée Jusqu’au coucher, forte fatigue tout cela durant 3 semaines, pénible alors qu’avant l’injection je n’avais pas ces symptômes la "

image avatar pofil témoin

Vanessa

- 34 ans - seconde dose pfz

Engourdissement persistant (un ou plusieurs membres)

Douleurs musculaires diffuses (courbatures)

Fatigue persistante

"Suite à la deuxième injection du pfizer j’ai eu des symptômes dont démangeaisons au visage des courbatures dans les jambes et les bras paresthésie membre inférieur , faiblesse musculaire , essoufflement . Et cela dure depuis 1 mois "

Questionsfréquentes

  • Parce que nous sommes attachés à des élements de langage précis et corrects. En l'occurence chacun se représente bien depuis Pasteur et Jenner, ce qu'est un vaccin avec son principe de stimulation naturelle de l'immunité C'est un progrés indéniable au service de l'homme depuis plus de 100 ans.
    L'injection imposée n'est pas un vaccin au sens de Pasteur. Il s'agit d'une technologie génique qui fait certes honneur au génie de la science, mais dont le recul expérimental "in vivo" n'est que de 6 mois versus plus de 100 ans pour le procédé de Pasteur.
    2 choses différentes méritent 2 dénominations différentes, n'est-ce pas ?

  • Personne n'est contre le vaccin. Il convient pour tout nouveau procédé sanitaire (ici une technologie génique en phase 3 de test), de convenablement mesurer le bénéfice/ risque, individuellement.
    Les gens ont été vaccinés en masse sans véritablement de suivi alors que le produit est toujours en phase expérimental. Quid du long terme ??. Aucun savant au monde ne peut répondre à cette question éludée. Les citoyens que nous sommes devrions appliquer le principe de précaution, sans avoir à se justifier. Cela relève des droits élémentaires dits "Sacrés et inaliénables", éludés eux aussi.

  • - en vidéo (15 mn)
    Crédits: Merci à Renard BUTÉ pour ce magnifique travail d’information..

  • Réponses 3.

???
...
???
???
???
...
Format international, sans espace